Aller au contenu principal

Maîtrise en épidémiologie - épidémiologie clinique - avec mémoire

Maîtrise ès sciences (M. Sc.)

L'épidémiologie est une science fondamentale de la santé publique et de la santé des populations. Ce programme vous permettra d'acquérir une expertise dans le domaine de la prévention, du dépistage, de l'évaluation des soins et de l'évaluation des programmes de santé publique.

Programme unique en français en Amérique du Nord

45 Crédits

Reconnaissance d'acquis maximale: 10 crédits

2 ans Durée estimée à temps complet

Sessions d'admission

  • Automne

En bref

Le contenu de cette formation est adapté de façon continue aux nouvelles réalités et aux nouvelles méthodes. Vous aurez la possibilité de prendre part à des formations complémentaires et de réaliser des travaux dans de grands réseaux québécois, canadiens ou internationaux dont les professeures, professeurs, chercheuses et chercheurs de l'Université Laval font partie. On vous accompagnera dans l'élaboration de votre projet de recherche et vous pourrez vous joindre à des projets de recherche subventionnés.

Cette maîtrise, réalisée avec des cliniciennes et cliniciens, vous donnera une formation structurée et rigoureuse. Pour les résidentes et résidents en médecine, cette maîtrise offre le programme officiel de postdoctorat en médecine. Ce programme peut être suivi en même temps que la formation médicale. Vous acquerrez une base solide en recherche et, avec de l'expérience professionnelle, vous deviendrez une chercheuse ou un chercheur autonome.

Grâce à sa formation, l'épidémiologiste tient un rôle central dans le vaste domaine de la santé publique, notamment dans:

  • la prévention - l'épidémiologiste étudie l'effet du mode de vie, de l'environnement, du milieu de travail, de la génétique et des agents infectieux sur la santé des populations humaines
  • la surveillance - l'épidémiologiste mesure la fréquence des problèmes de santé dans la population et en surveille l'évolution en menant des activités de vigie
  • l'évaluation des soins et des programmes de santé publique - l'épidémiologiste est capable d'évaluer les effets des interventions cliniques et de santé publique

Le travail de l'épidémiologiste porte sur tous les problèmes de santé: les maladies non transmissibles, comme les maladies cardiovasculaires, les problèmes de santé mentale et le cancer, ainsi que les maladies infectieuses.

  • Direction de recherche à confirmer avant l'admission: vous devez trouver avant votre admission au programme une professeure ou un professeur qui acceptera de superviser vos travaux de recherche. Cette étape est obligatoire pour l'admission. Comment trouver votre directrice ou votre directeur.
  • Temps complet: peut être suivi uniquement à temps complet.

Domaines d'expertise

  • Accidents de la route et traumatismes
  • Activité physique et obésité
  • Cancer et maladies du cœur
  • Évaluation des technologies et des soins en santé
  • Génétique et santé
  • Maladies infectieuses
  • Nutrition
  • Santé au travail
  • Santé des femmes et des enfants
  • Santé et environnement
  • Santé mentale
  • Vieillissement

Pour en savoir plus sur le programme:  fmed.ulaval.ca/epidemiologie

À qui s'adresse le programme

Ce programme s'adresse aux médecins résidentes et résidents, aux professionnelles et professionnels de la santé, et aux cliniciennes et cliniciens.

Avenir

La formation en épidémiologie clinique permet aux médecins et aux professionnelles et professionnels de la santé de miser sur la pratique basée sur les données scientifiques. Elle donne accès à une grande diversité d'emplois en recherche et en santé publique. Vous aurez le bagage nécessaire pour accéder à des postes de coordonnatrice ou coordonnateur d'équipe en santé des populations, de conseillère ou conseiller en recherche et en santé publique et, avec quelques années d'expérience, à des postes de direction.

Cette maîtrise permet à la professionnelle ou au professionnel de la santé de commencer sa carrière de chercheuse-clinicienne ou chercheur-clinicien dans les diverses équipes de recherche en milieu universitaire ou dans le secteur public ou privé au Québec, au Canada ou ailleurs dans le monde.

Professions

  • Chargée ou chargé de projet
  • Coordonnatrice ou coordonnateur d'équipes de recherche
  • Directrice ou directeur de recherche (avec de l'expérience)
  • Conseillère ou conseiller en recherche et en santé publique
  • Professionnelle ou professionnel de recherche dans un centre de recherche
  • Enseignante ou enseignant au collégial

Employeurs

  • Établissements des réseaux de la santé et des services sociaux
  • Équipes de recherche en milieu universitaire
  • Organismes internationaux de santé
  • Secteurs public et privé

Cette page présente la version officielle de ce programme pour de futurs étudiants et étudiantes. L'Université Laval se réserve le droit d'en modifier le contenu sans préavis. Les personnes déjà admises doivent plutôt se référer à leur rapport de cheminement.

Structure du programme

Liste des cours

Admissibilité

Grade et discipline

Le candidat détient un baccalauréat ou un diplôme équivalent.

Directeur de recherche

Avant de faire sa demande d'admission, le candidat doit avoir trouvé un directeur de recherche en prenant contact avec l'un des professeurs du programme.

La direction de programme ne peut admettre un candidat que si un professeur a accepté d'agir à titre de directeur de recherche et qu'il confirme son acceptation par écrit. La lettre du directeur doit indiquer les sources de financement prévues.

Exigences linguistiques

Connaissance du français

Le candidat doit avoir une bonne connaissance du français parlé et écrit.

Connaissance de l'anglais

Le candidat doit avoir une bonne compréhension de l'anglais écrit.

Documents à présenter dans la demande d'admission en plus des documents exigés par le Bureau du registraire

  • un curriculum vitæ
  • une lettre de motivation/intentions (environ une à deux pages) présentant le cheminement antérieur du candidat (études, expériences de travail et de recherche)
  • un projet de recherche (environ une à deux pages) présentant le thème et la problématique que le candidat se propose de traiter et les objectifs poursuivis
  • une confirmation écrite du professeur qui agira à titre de directeur de recherche indiquant les sources de financement prévues
  • pour le candidat résident : une lettre du directeur du programme de résidence confirmant son engagement à le libérer suffisamment de ses tâches de formation clinique afin de lui permettre de pouvoir réaliser son programme de maîtrise

Sélection

La direction de programme étudie chaque candidature en fonction de l'ensemble du dossier d'admission (résultats scolaires par rapport à la moyenne du groupe, qualité des rapports d'appréciation, qualité de la lettre de motivation et du projet de recherche, qualité de l'entrevue, s'il y a lieu). Le fait de satisfaire aux exigences d'admission n'entraîne pas automatiquement l'admission d'un candidat.

En savoir plus sur les études universitaires au Québec.
Consulter la liste des équivalences généralement accordées aux différents diplômes internationaux.

Date limite de dépôt

La date limite à respecter pour déposer une demande d'admission varie selon le type de candidature. L'information complète se trouve à la page Dates limites de dépôt.

Formules d'enseignement

  • Peut être offert en comodal
  • Peut être offert à distance
  • Peut être offert en présentiel-hybride
  • Peut être offert à distance-hybride

Découvrez les formules d'enseignement


Attribut de cours

  • Cours en développement durable

Cours à l'horaire

  • Hiver 2023

Objectifs

Ce programme d'épidémiologie s'adresse prioritairement au médecin résident, mais également à tout professionnel de la santé ou clinicien, quelle que soit sa discipline, qui souhaite acquérir une expertise en recherche clinique. Ce programme vise à faciliter l'évolution de carrière du clinicien-chercheur (voir description facultaire). Au médecin résident, il offre un programme officiel de formation « postdoctorat en médecine » qui répond aux exigences courantes de formation en spécialité clinique et qui comprend une formation structurée et rigoureuse en recherche. L'étudiant qui aura réussi ce programme possédera une base solide en recherche et, en continuant d'acquérir de l'expérience professionnelle, pourra devenir chercheur autonome.

Au terme de sa formation, l'étudiant doit avoir acquis les outils lui permettant d'entreprendre une activité de recherche clinique en tant que chercheur autonome et de faire carrière dans le domaine de recherche en santé.

Sur le plan de l'expertise, l'étudiant aura acquis une connaissance pratique et une compréhension de la méthodologie de la recherche sur les plans de la conception, des biostatistiques et de la déontologie. Il aura également acquis les aptitudes à concevoir, planifier et exécuter un projet de recherche et à en analyser et interpréter les résultats.

L'étudiant aura appris à communiquer efficacement soit avec des patients impliqués dans le projet de l'étudiant ou avec ses pairs et autres professionnels de la santé. Il aura également acquis les aptitudes nécessaires pour rédiger une demande de subvention, un formulaire de consentement, une demande d'approbation par un comité d'éthique, un article scientifique et pour faire une présentation officielle et défendre son point de vue.

L'étudiant aura appris à collaborer, c'est-à-dire travailler en interdisciplinarité avec d'autres professionnels de la santé et avec d'autres chercheurs impliqués dans les mêmes sphères d'activité, à l'échelle locale, régionale, nationale et internationale.

L'étudiant aura appris à gérer son temps de façon efficace entre son projet de recherche et son programme de scolarité et, pour les résidents, son programme de résidence.

Il sera en mesure de faire la promotion de la recherche auprès des patients impliqués dans son projet et auprès de son entourage comme outil pour améliorer la santé des populations.

Il aura acquis les notions indispensables de professionnalisme, soit d'agir avec compassion, impartialité et honnêteté lors du recrutement de patients dans le cadre de son projet de recherche. Il aura acquis la conviction de la nécessité de remettre en question des opinions arrêtées et saura rapporter les résultats de recherche avec honnêteté et impartialité.

Structure du programme

Recherche épidémiologie clinique

L'étudiant doit réaliser toutes les activités de recherche prévues dans son programme. Une fois qu'elles sont complétées, l'étudiant qui désire prolonger ses études pour finaliser son mémoire peut s'inscrire aux activités suivantes qui lui conféreront le statut d'étudiant à temps complet à un coût fixe : TRE-6800 Poursuite de la recherche - mémoire 1 (maximum une inscription) et TRE-6801 Poursuite de la recherche - mémoire 2 (maximum quatre inscriptions).

Passage accéléré au doctorat

Un étudiant inscrit à la maîtrise avec mémoire peut effectuer un passage accéléré au doctorat sans avoir à rédiger son mémoire s'il répond aux conditions de passage accéléré établies par le Règlement des études de l'Université Laval (art. 3.15) et aux conditions particulières établies par la Faculté responsable du programme de doctorat. Les conditions particulières sont précisées dans la section « Admissibilité » de la description du programme de doctorat.

Remarques sur les cours

Cours à option pour accéder au doctorat en épidémiologie

L'étudiant qui veut faire un doctorat en épidémiologie doit choisir comme cours à option EPM-7002 Épidémiologie appliquée et EPM-7020 Modélisation statistique en épidémiologie. Ces cours sont exigés comme préalables pour certains cours obligatoires du programme de doctorat.

Responsable

Pour information
Vice-décanat à la recherche et aux études supérieures
etudes.sup2@fmed.ulaval.ca
418 656-2131, poste 407723

Travail de recherche

Le programme d'études de l'étudiant est l'ensemble des activités poursuivies en vue de l'obtention de la maîtrise en épidémiologie. Ces activités comprennent le suivi de cours et la conduite d'un projet de recherche. L'étudiant s'entend le plus tôt possible avec son directeur de recherche sur les cours à suivre, le projet de recherche et le calendrier du programme d'études. Ce calendrier est soumis lors de la demande d'admission et approuvé dès le début du programme.

Consciente de l'importance de la relation entre le directeur de recherche et l'étudiant dans le cheminement pédagogique et la qualité de la formation de ce dernier, la Faculté de médecine s'est dotée d'une Politique en matière d'encadrement des étudiants de 2e et 3e cycles. L'étudiant doit remplir le plan de collaboration qui est un outil de communication clarifiant les attentes et les responsabilités de chacun dans le cadre de la formation de l'étudiant.

Conditions de poursuite des études

L'étudiant inscrit à la maîtrise peut poursuivre ses études sous réserve du maintien d'une moyenne de programme d'au moins 2,67 après deux sessions et du progrès satisfaisant de ses travaux de recherche.

Mémoire

Le programme se termine par la présentation d'un mémoire, un exercice pédagogique dans lequel l'étudiant doit présenter un état de la question, un exposé de la méthode utilisée, les résultats et leur interprétation. Le mémoire de maîtrise doit contenir une analyse de données originales. Une méta-analyse ne peut donc pas constituer le cœur d'un mémoire de maîtrise, sauf si une avancée méthodologique a été faite pour réaliser l'analyse. Le mémoire ne doit pas avoir l'envergure d'une thèse de doctorat et doit être court, c'est-à-dire qu'il doit compter tout au plus une centaine de pages (excluant les annexes). Il peut être rédigé dans la forme traditionnelle, à partir d'articles de publication, ou encore sous l'une et l'autre de ces formes. Pour plus de détails, consulter le site de la Faculté des études supérieures et postdoctorales. De plus, l'étudiant doit faire une présentation orale de ses résultats dans le cadre des séminaires ou dans un congrès scientifique.

Insertion d'articles

L'étudiant désirant baser son mémoire sur une ou plusieurs publications doit se conformer aux normes générales de la Faculté des études supérieures et postdoctorales concernant l'insertion d'articles dans les mémoires. Des exigences propres aux programmes d'Épidémiologie clinique ont été rajoutées aux règles de présentation:

  • Un avant-propos est exigé pour chacun des articles incorporés au mémoire, afin de préciser le rôle exact de l'étudiant et des autres auteurs. Cette exigence permet aux membres du jury de vérifier que l'étudiant a contribué de façon majeure au travail présenté dans l'article. Si ce n'est pas le cas, l'article en question doit être mis en annexe du mémoire.
  • Les méthodes décrites dans les articles insérés doivent l'être avec suffisamment de précision pour permettre au lecteur initié d'évaluer tous les aspects de la démarche. L'étudiant doit, le cas échéant, ajouter un chapitre méthodologique ou mettre en annexe un complément d'information sur les méthodes utilisées.

Il n'y a pas de nombre minimal d'articles à insérer, ni de nombre minimal d'articles dont l'étudiant doit être l'auteur principal.

Plagiat

En vertu du Règlement disciplinaire à l'intention des étudiants de l'Université Laval, toute infraction, dont le plagiat, doit être sanctionnée sévèrement. Noter qu'il est toujours possible que les travaux d'un étudiant, y compris le mémoire, soient soumis à un outil électronique de détection de plagiat. Si le travail n'est pas original, l'étudiant fera l'objet d'une dénonciation et des sanctions disciplinaires pourront être imposées.

Comité d'éthique

L'étudiant doit remplir une déclaration dans laquelle il indique si sa recherche fait appel ou non à des sujets humains. Dans le cas où la recherche fait appel à des sujets humains, l'étudiant doit obtenir l'approbation du Comité d'éthique de la recherche de l'Université Laval (CERUL) sauf lorsque son projet de recherche bénéficie d'une des exemptions prévues par le CERUL. Dans tous les cas, l'étudiant doit compléter le ou les formulaires qui s'appliquent à sa situation et les remettre à la direction de programme. Pour obtenir son diplôme, l'étudiant doit satisfaire aux exigences du CERUL. La marche à suivre est détaillée sur le site du CERUL.

Guide de cheminement aux cycles supérieurs

Le Guide de cheminement aux cycles supérieurs présente des points de repère sur la formation à la recherche, notamment en ce qui a trait au choix de la directrice ou du directeur de recherche et à la rédaction du mémoire ou de la thèse. Il propose également des outils et des façons d'interagir qui rendent la communication plus efficace: formulation des attentes et plan de collaboration. Il précise enfin différents aspects de la réalisation de la recherche, comme le carnet de recherche, et fait le lien avec les services de l'Université Laval susceptibles d'aider les étudiantes et étudiants pendant leur cheminement.

Recherche à la faculté

Les hauts standards et l'innovation des programmes de recherche biomédicale, clinique et en santé des populations de la Faculté de médecine contribuent à stimuler la création de savoirs et encouragent la formation de chercheuses et de chercheurs extrêmement qualifiés. C'est en partie grâce à cet engagement que la ville de Québec fait partie du peloton de tête des villes nord-américaines pour son volume d'activités de recherche.

La Faculté se concentre autour de huit grandes thématiques de recherche:

  • Immunologie-infectiologie
  • Médecine régénératrice et moléculaire
  • Neurosciences et santé mentale
  • Oncologie
  • Perte d'autonomie et réadaptation
  • Reproduction, génétique, périnatalité et développement
  • Santé cardiovasculaire, respiratoire et métabolisme
  • Santé des populations et pratiques optimales en santé

Quatre thématiques émergentes et transversales

Des professeures et professeurs travaillent également dans 4 autres thématiques émergentes et transversales: Pédagogie des sciences de la santé, soins et services de première ligne, transfert des connaissances et bioinformatique / données massives (big data).

De la recherche concertée sur la santé durable

Les travaux des 476 professeures et professeurs de la Faculté de médecine ont tous un but commun: le mieux-être des populations. Ils s'inscrivent d'ailleurs dans la grande thématique de recherche Découvrir et innover pour la santé et le bien-être des individus et des populations de l'Université Laval.

En savoir davantage sur la recherche à la Faculté de médecine.

Recherche en médecine sociale et préventive

Le Département de médecine sociale et préventive est très impliqué dans les centres, milieux et groupes de recherche en santé affiliés à l'Université Laval. D'une part, le Département participe à l'administration de nombreux regroupements et chaires de recherche. De l'autre, son corps professoral contribue aux activités de nombreux autres réseaux, centres et groupes de recherche locaux, nationaux et internationaux.

Champs de recherche des professeurs

Pour connaître les champs de recherche des professeures et des professeurs, consultez les fiches d'information à leur sujet, disponibles sur le site de la Faculté de médecine.

Faculté de médecine

Site de la Faculté

Ressources

Catherine Comtois
418 656-2764, poste 407723
1 877 606-5566, poste 407723
etudes.sup2@fmed.ulaval.ca

Pour plus d'information sur le programme

Site web

Particularités et attraits

La Faculté de médecine accueille plus de 800 étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs, dont près de 340 au doctorat et plus de 300 en stage postdoctoral. Plusieurs des programmes offerts touchent à la réadaptation, à la recherche biomédicale, à la santé des populations ainsi qu'à la prévention et à la compréhension des problèmes de santé. Choisissez parmi des programmes variés et un vaste choix de cours, et côtoyez plusieurs professeures et professeurs réputés tant sur les scènes québécoise et canadienne qu'internationale, qui contribuent à la renommée de la Faculté et à celle de ses programmes d'études.

Infrastructures scientifiques et technologiques

Au cours des dix dernières années, la Faculté de médecine s'est dotée d'infrastructures de pointe en infectiologie, en génomique, en cardiologie, en neurosciences, en réadaptation physique et en oncologie.

  • Plateforme d'imagerie
  • Plateforme de recherche clinique
  • Génomique et protéomique
  • Génie tissulaire et cellulaire
  • Modèles animaux (transgéniques)

Corps professoral

Plus de 325 professeures et professeurs de renommée internationale forment le corps professoral de la Faculté. Ses membres reçoivent le financement des plus importants organismes subventionnaires au pays et à l'étranger, et publient de nombreux ouvrages et articles scientifiques qui concourent à leur rayonnement et à celui de l'institution. Grâce à l'excellence de son corps professoral et à la diversité de ses champs d'études et de recherche, la Faculté de médecine de l'Université Laval est reconnue mondialement.

L'équipe professorale de la Faculté de médecine se distingue pour l'encadrement exceptionnel qu'elle offre aux étudiantes et aux étudiants. En effet, la Faculté a été la première de l'Université Laval à adopter une politique d'encadrement des étudiantes et étudiants à la maîtrise et au doctorat qui favorise l'atteinte de leurs objectifs et l'amélioration de leur taux de réussite. La politique a été bonifiée par un plan de formation qui facilite l'établissement et le maintien d'une relation fructueuse entre l'étudiante ou l'étudiant et sa professeure ou son professeur.

Par ailleurs, en vous joignant à l'un des nombreux regroupements et chaires de recherche, vous pourrez contribuer à des découvertes stimulantes. En plus de travailler avec de l'équipement de pointe, vous y trouverez une structure et un soutien qui favoriseront votre persévérance jusqu'à l'obtention de votre diplôme. L'apport des professeures, des professeurs et du personnel professionnel de recherche viendra appuyer encore davantage votre travail en laboratoire.

Mobilité internationale

La Faculté de médecine entretient des relations avec plusieurs universités et organismes étrangers, ce qui permet aux étudiantes et étudiants de réaliser un séjour d'études ou de recherche à l'extérieur du pays. Cette ouverture se concrétise par diverses possibilités de stages de formation clinique, de recherche, de congrès ou de colloques à l'étranger ainsi que des cotutelles avec des universités dans le monde. Venez tirer profit du vaste réseau scientifique du corps professoral pour aller là où vous pourrez repousser vos limites.

Services à la communauté étudiante

Plusieurs ressources sont à votre disposition afin de vous offrir un apprentissage de qualité. Du dépôt de votre demande d'admission jusqu'à l'obtention de votre diplôme, l'équipe de gestion des études vous accompagnera dans toutes les étapes de votre cheminement universitaire. Le personnel des centres de recherche, où vous effectuerez vos travaux en laboratoire, se charge de vous encadrer, de vous guider et de vous apporter tout le soutien nécessaire pour la réussite de vos études.

L'Association des chercheuses et chercheurs étudiant à la Faculté de médecine de l'Université Laval (ACCEM) vise la défense des intérêts des étudiantes et étudiants des 2e et 3e cycles et la Direction des affaires étudiantes, en collaboration avec le réseau RÉAGIR, leur permet de trouver aide et écoute auprès d'un pair.

Aspects financiers

Bourses et aide financière

Au Bureau des bourses et de l'aide financière, vous trouverez toute l'information concernant les sources possibles pour le financement de vos études, notamment les différents programmes d'aide financière gouvernementaux et les programmes de bourses d'admission, d'excellence ou de mobilité.

La Faculté offre aussi aux membres du corps professoral des bourses pour le recrutement d'une nouvelle étudiante ou d'un nouvel étudiant: de 7500$ au 2e cycle et de 10000$ au 3e cycle. Plusieurs autres bourses facultaires sont également offertes.

L'Association des chercheuses et chercheurs étudiant à la Faculté de médecine (ACCEM) offre des bourses de perfectionnement à des étudiantes et des étudiants qui font un stage à l'étranger.

Bourses de la direction de recherche

La Faculté recommande aux directrices et directeurs de recherche d'assurer à chaque étudiante ou étudiant un revenu annuel minimal de 17500$ au 2e cycle en recherche et de 21000$ au 3e cycle. Votre future directrice ou futur directeur de recherche vous assistera, si nécessaire, dans la préparation des demandes de bourses auprès des organismes subventionnaires (FRQS, IRSC, CRSNG, etc.).

Bourses des grands organismes subventionnaires

Les organismes subventionnaires québécois et canadiens offrent de nombreuses bourses de maîtrise et de doctorat, et plusieurs étudiantes et étudiants de la Faculté de médecine en obtiennent chaque année. Ces bourses visent à reconnaître l'excellence de leur dossier universitaire, à encourager la recherche ou à leur donner la possibilité d'intégrer un milieu de travail ou de recherche. La valeur varie de 15000$ à 50000$ par année.

Bourses de réussite

L'Université Laval consacre chaque année 4,6 M$ à la réussite de ses étudiantes et étudiants inscrits à un programme de maîtrise ou de doctorat. Les Bourses de réussite de la Faculté des études supérieures et postdoctorales récompensent la réalisation des différentes étapes de votre programme, de l'admission jusqu'à la diplomation.

Espace Futurs étudiants

Des questions sur les programmes d'études et l'admission?

Notre équipe de responsables d'information vous offre un service d'accompagnement personnalisé et de rencontre individuelle pour vous soutenir dans votre choix de programme et la planification de vos études à l'Université Laval. Communiquez avec eux pour obtenir toutes les réponses à vos questions!