PROGRAMMES D'ÉTUDES OFFERTS À L'UL

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Recherche personnalisée

Explorez les programmes d’études selon différents critères de recherche combinés.

Modifiez vos critères de recherche

Niveau de formation
Sessions d'admission
Avantages UL
Tous
  • Tous
Facultés
Toutes
  • Toutes
Mots-clés
Lancer la recherche
Domaines d'études

Les principaux champs du savoir auxquels sont rattachés les différents programmes.

Avantages UL

Particularités d'un programme d'études donné à l'Université Laval qui le différencient avantageusement d'autres programmes d'études.

 
 
 
 

Maîtrise en aménagement du territoire et développement régional (M.ATDR)

Présentation générale

Planifier et orienter le développement du territoire et des villes pour répondre aux besoins des populations dans une perspective de développement durable

Cette discipline traite des enjeux liés à l'organisation de l'espace et au développement des régions. Vous saurez répondre aux besoins de la population en tenant compte de contraintes de tous genres, et ce, en respectant les principes du développement durable et de l'équité entre les régions et les grands centres urbains. L'approche adoptée dans l'enseignement et la recherche est multidisciplinaire, ce qui constitue un atout pour vous qui, une fois diplômé, saurez faire preuve de polyvalence.

Autres programmes dans cette discipline

Aperçu

Programme unique au Québec

En bref

Vous maîtriserez les concepts théoriques, les méthodes de travail et les moyens d'action concrets pour agir efficacement sur l'organisation et sur le développement d'un territoire.

La maîtrise professionnelle (avec essai), d'une durée de 20 mois, présente un caractère foncièrement professionnel qui vous permettra d'intégrer le marché du travail et d'appliquer les connaissances acquises.. Au cours de vos études, vous pourrez réaliser un stage et même un séjour d'études à l'étranger.

De plus, plusieurs membres du corps enseignant sont des professionnels de l'aménagement ou du développement. Vous recevrez aussi un encadrement personnalisé.

De nombreuses ressources seront mises à votre disposition: salle d'informatique, laboratoires, salles de réunion, atelier d'urbanisme, service de prêt d'équipement, etc.

  • Directeur à trouver après l'admission: vous pourrez trouver le professeur qui acceptera de superviser vos travaux de recherche après votre admission au programme. Bien qu'elle ne soit pas obligatoire pour l'admission, cette étape est nécessaire pour la poursuite de vos études. Comment trouver votre directeur et votre projet de recherche.
  • Temps complet: peut uniquement être suivi à temps complet.
  • Horaire flexible: adaptée aux besoins des personnes qui sont sur le marché du travail, une combinaison de cours offerts le jour et, pour certains, le soir vous est proposée. Une bonne façon de maximiser votre emploi du temps et de concilier les études avec les autres sphères de votre vie.
  • Stages: possibilité d'effectuer des stages sur le terrain, une occasion parfaite de mettre vos connaissances en pratique et d'acquérir de l'expérience dans votre domaine. Un plus sur votre curriculum vitae.

Domaines d'expertise

  • Gestion de l'eau potable
  • Écologie des espèces envahissantes
  • Changements climatiques et transformation urbaine
  • Transport
  • Immobilier
  • Gouvernance
  • Participation citoyenne
  • Aide à la décision
  • Santé publique
  • Urbanisme

À qui s'adresse ce programme

Considérant son caractère multidisciplinaire, ce programme s'adresse au candidat issu de toutes disciplines, qui abordent des problématiques liées au territoire, aux milieux de vie et aux rapports qu'entretient la population avec ceux-ci. Il s'agit notamment des disciplines s'inscrivant dans les sciences sociales telles que l'économique, la sociologie, la science politique; ou encore des sciences humaines comme l'anthropologie, l'histoire, la philosophie; des sciences naturelles et de l'environnement comme la biologie, la foresterie, l'agronomie; et enfin des disciplines telle que l'urbanisme, l'architecture, l'ingénierie, la géographie.

Avenir

La maîtrise en aménagement du territoire et du développement régional (ATDR) est reconnue par l'Ordre des urbanistes du Québec (OUQ), par l'Institut canadien des urbanistes (ICU) et par l'Association pour la promotion de l'enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU). Elle est aussi reconnue par plusieurs ordres professionnels et associations à l'étranger.

Selon l'enquête La relance à l'université, réalisée par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, les diplômés de 2015 affichent un taux de placement de 82%, dont 84% directement dans leur domaine d'études.

Plusieurs diplômés font carrière à l'étranger, notamment au sein de grandes agences internationales. Enfin, quelques étudiants poursuivent leur formation en recherche au troisième cycle, que ce soit à l'ÉSAD ou ailleurs au Québec, au Canada ou à l'extérieur du pays.

Professions

  • Urbaniste
  • Aménagiste
  • Conseiller ou consultant
  • Chargé de projets

Employeurs

  • Fonction publique ou parapublique
  • Entreprises privées (firmes-conseils)
  • Organismes non gouvernementaux
  • Établissements d'enseignement

Avantages UL

Particularités et attraits

La Faculté d'aménagement, d'architecture, d'art et de design regroupe des disciplines universitaires rarement réunies. Cet amalgame, propre à l'Université Laval, suscite du dynamisme sur les plans de la recherche, de la création et de l'innovation. Vous bénéficierez de l'expertise d'un corps professoral investi dans différentes activités de recherche. Les programmes offerts privilégient l'intervention concrète sur l'environnement en répondant aux réalités du marché de l'emploi et aux besoins de la société québécoise.

Corps professoral

Les professeurs des écoles de la Faculté sont engagés dans différentes activités de recherche, qu'il s'agisse de recherche fondamentale ou de recherche appliquée. Certains d'entre eux mènent une activité professionnelle reliée à leur champ de recherche. Vous aurez ainsi accès à l'expertise d'un corps professoral engagé dans la recherche et conscient des réalités du marché de l'emploi.

Mobilité internationale

Les étudiants de l'École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional (ÉSAD) ont la possibilité d'effectuer une portion de leur cheminement à l'étranger. Grâce à des ententes internationales, une partie de la formation des étudiants peut être bonifiée par une session d'études dans des établissements universitaires européens (Espagne, France, Irlande, Suisse) ou un court séjour à l'étranger (Amérique, Europe) ou d'un stage de recherche dans des établissements d'enseignement avec lesquels des ententes de partenariat ont été conclues.

Services aux étudiants

Une des spécificités de la Faculté est de disposer de locaux à la fois sur le campus, dans le quartier historique du Vieux-Québec et dans le quartier Saint-Roch, au centre-ville. Les édifices La Fabrique et du Vieux-Séminaire-de-Québec vous donnent accès à des locaux vastes et lumineux, parfaitement adaptés à l'exercice de disciplines artistiques. Vous aurez accès nuit et jour à des ateliers équipés pour répondre à vos besoins. Des techniciens spécialisés vous accompagneront dans la réalisation de vos travaux.

Cheminement bidiplômant

Obtenez deux diplômes: celui de l'Université Laval et celui de l'université partenaire. Bénéficiez ainsi d'une expérience d'études à l'international et d'un réseau élargi.

Apprenez-en davantage sur le cheminement bidiplômant.

Profil international

Ajoutez une dimension internationale à votre formation en étudiant pendant une ou deux sessions à l'étranger dans l'une de nos universités partenaires tout en bénéficiant d'une bourse de séjour.

Apprenez-en davantage sur le profil international et sur nos ententes de mobilité.

Programme axé sur le développement durable

Ce programme est axé sur le développement durable, c'est-à-dire qu'il  est constitué d'un ensemble de cours qui favorisent le développement de compétences liées au développement durable.

En savoir plus

Stages

Mettez vos connaissances en pratique et préparez-vous concrètement au marché du travail. Une occasion parfaite d'acquérir de l'expérience dans votre domaine. Un plus pour votre curriculum vitae.

Visitez le site du Service de placement pour en apprendre davantage.

Aspects financiers

Bourses et aide financière

Au Bureau des bourses et de l'aide financière, vous trouverez toute l'information concernant les sources possibles pour le financement de vos études, notamment les différents programmes d'aide financière gouvernementaux et les programmes de bourses d'admission, d'excellence ou de mobilité.

Afin de vous soutenir financièrement et d'encourager votre réussite, la Faculté vous donne accès à plusieurs programmes d'aide financière gérés de façon indépendante par chacune des écoles. Ces aides peuvent prendre plusieurs formes: bourses de recherche, bourses de donateurs, bourses d'excellence, etc.

Bourses de réussite

L'Université Laval consacre chaque année 4,6 M$ à la réussite de ses étudiants inscrits à un programme de maîtrise ou de doctorat. Les Bourses de réussite de la Faculté des études supérieures et postdoctorales récompensent le franchissement des étapes de votre programme, de l'admission jusqu'à la diplomation.

Coût des études

Plusieurs ressources sont à votre disposition pour vous permettre de planifier le coût de vos études:

Recherche dans le domaine

Recherche à la faculté

La Faculté compte plusieurs groupes et centres de recherche:

  • 2 centres de recherche et laboratoires
  • 6 groupes de recherche
  • 3 chaires de recherche

Les domaines d'excellence à la Faculté sont nombreux et variés:

  • L'art actuel et l'art dans un contexte d'intervention
  • Le design d'interface
  • Les ambiances physiques, l'innovation en construction, l'architecture virtuelle et la fabrication numérique, la programmation, le design urbain, la requalification de lieux patrimoniaux et urbains, les habitats et les cultures, les théories en architecture
  • La gestion de l'eau potable, l'écologie des espèces envahissantes, les changements climatiques et la transformation urbaine, l'économie des transports, l'accessibilité aux ressources urbaines, le développement régional économique

Les étudiants et professeurs de l'École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional (ÉSAD) et de l'École d'architecture sont impliqués dans plusieurs activités de recherche multidisciplinaire regroupées au sein du Centre de recherche en aménagement et développement (CRAD)

Les chercheurs de l'ÉSAD sont également engagés dans le Centre d'études nordiques (CEN), le Centre de recherche en géomatique (CRG), le Centre de la science de la biodiversité du Québec (CSBQ) et, enfin, l'Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société (IHQEDS).

L'ÉSAD héberge deux chaires, soit:

L'ÉSAD possède une solide tradition de recherche, tant appliquée que fondamentale. Les champs de recherche tournent autour de quatre principaux enjeux: les transformations de la ville, la viabilité des régions, le développement durable et la protection de l'environnement ainsi que l'innovation et l'amélioration des pratiques.

Champs de recherche des professeurs

Les activités d'enseignement et de recherche sont assurées principalement par les professeurs rattachés à l'École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional (ESAD) (Johanne Brochu, urbanisme psysico spatial et de projet; Mario Carrier, développement régional et local; Geneviève Cloutier, participation citoyenne; Jean Dubé, développement économique; Claude Lavoie, écologie et aménagement; Roxanne Lavoie, aide à la décision; Alexandre Lebel, géographie de la santé et études d'impacts; Manuel Rodriguez, environnement et gestion de l'eau; Owen Waygood, transports et mobilité). Certains professeurs d'autres départements  et des professeurs invités apportent aussi une contribution significative aux activités de recherche menées dans le cadre des programmes offerts à l'ESAD : François Des Rosiers, gestion urbaine et immobilière; Carole Després, design urbain; Caroline Gagnon, design; Jean Mercier, science politique, Denise Piché, architecture; Geneviève Vachon, design urbain; Marie-Hélène Vandersmissen, géographie quantitative.

Les champs de recherche sont regroupés en trois grands volets, soit l'aménagement du territoire, le développement régional et l'environnement. S'ajoute à ces trois thématiques l'aide à la décision, qui est un volet transversal de la recherche en aménagement du territoire et développement régional.

Pour connaître les champs de recherche des professeurs, référez-vous aux fiches des professeurs disponibles sur le site de l'École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional.

Aménagement du territoire

Aménagement biophysique et environnement : Claude Lavoie, Manuel Rodriguez
Dynamiques territoriales : Jean Dubé
Interactions sociales : Geneviève Cloutier
Marché immobilier : Jean Dubé, François Des Rosiers
Modélisation urbaine : Jean Dubé, Alexandre Lebel
Morphologies urbaines : Johanne Brochu
Processus de planification et d'aménagement : Geneviève Cloutier, Johanne Brochu
Santé publique : Alexandre Lebel
Transports et mobilité : Owen Waygood
Urbanisme de projet : Johanne Brochu
Urbanisme et design urbain : Johanne BrochuCarole Després, Geneviève Vachon

Environnement

Écologie du paysage : Claude Lavoie
Évaluations environnementales : Manuel Rodriguez
Gestion de la pollution en milieux urbain et rural : Manuel Rodriguez
Gestion de l'eau : Manuel Rodriguez
Impact de l'automobile sur l'environnement : Owen Waygood
Modifications des écosystèmes : Claude Lavoie
Parcs naturels et réserves écologiques : Claude Lavoie

Développement régional et local

Développement économique : Jean Dubé
Développement et environnement : Mario Carrier, Jean Mercier
Emploi : Jean Dubé
Gestion locale : Mario Carrier, François Des Rosiers
Innovation technologique : Mario Carrier
Régions en difficulté : Mario Carrier
Simulation d'impacts socioéconomiques régionaux et spatiaux : Mario Carrier

Aide à la décision

Acteurs et participation publique : Geneviève Cloutier, Alexandre Lebel
Analyse spatiale : Jean Dubé, Alexandre Lebel
Analyse statistique : Jean Dubé, Marie-Hélène Vandersmissen
Analyse multicritère : Jean Dubé, Alexandre Lebel, Manuel Rodriguez
Indicateurs : Alexandre Lebel, Manuel Rodriguez
Politiques publiques : Jean Dubé 

L'expérience usager dans les politiques publiques: : Johanne Brochu

 

L'essai-projet est dirigé et codirigé par les personnes mentionnées plus haut et par une trentaine d'autres professeurs de l'Université Laval. L'essai-laboratoire est dirigé par les professeurs de l'ESAD. Il est possible de s'inscrire à une activité de recherche en plus de l'essai; il peut s'agir d'un sujet spécial ou d'une recherche dirigée. Il n'est possible de le faire qu'à une seule reprise pendant toute la durée du programme.

Description officielle

Cette page présente la version officielle de ce programme pour de futurs étudiants. L'Université Laval se réserve le droit d'en modifier le contenu sans préavis.

Les étudiants qui fréquentent déjà le programme doivent plutôt se référer à leur rapport de cheminement.

Imprimer la fiche du programme
Grade

Maître en aménagement du territoire et développement régional (M.ATDR)

45crédits
Reconnaissance d'acquis maximale:
18 crédits

Renseignements et directives

Objectifs

Ce programme a pour objectif de donner à l'étudiant une formation multidisciplinaire dans les domaines de l'aménagement du territoire et du développement régional. Cette maîtrise est axée sur la formation professionnelle. À la fin de sa formation, l'étudiant aura acquis une connaissance approfondie des concepts théoriques, des méthodes de travail, des moyens d'action concrets et des expériences pratiques qui lui permettront d'agir avec précision et rapidité dans tous les milieux.

Ordre professionnel

Ce programme est reconnu par l'Ordre des urbanistes du Québec (OUQ). Le diplôme de maîtrise en aménagement du territoire et développement régional (M.ATDR) donne accès à cet ordre professionnel (OUQ) et au titre protégé d'urbaniste. L'Association pour la promotion de l'enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU) reconnaît aussi le programme de maîtrise en aménagement du territoire et développement régional.

Durée et régime d'études

L'inscription à temps complet aux sessions d'automne et d'hiver est obligatoire. La durée normale des études est de deux ans (quatre sessions à temps complet et une session à temps partiel, lorsqu'une scolarité préparatoire est exigée). Il est possible de s'inscrire à temps partiel à la session d'été. C'est habituellement pendant l'été, entre la première et la deuxième année, que l'étudiant peut réaliser un stage ou un essai-projet. L'étudiant peut aussi choisir un certain nombre de cours à option hors programme. Les cours de langues en immersion offerts pendant la période estivale peuvent être suivis, mais en tant que cours non contributoires au programme.

Étudiants admis à la session d'hiver et ayant l'obligation de réaliser une scolarité préparatoire

Les étudiants admis à la session d'hiver ne peuvent pas compléter la scolarité préparatoire à leur première session d'études. Ils doivent cependant suivre un cours optionnel dans chaque volet de la maîtrise en ATDR à l'hiver afin de se préparer à entreprendre l'essai-laboratoire à la session d'automne. La direction de programme doit donner son approbation à un étudiant admis à l'hiver pour entreprendre l'essai-laboratoire à la session suivante. L'essai-projet débute habituellement à la session d'hiver de la deuxième année; il est toutefois possible, dans des cas exceptionnels et sous approbation de la direction de programme, de débuter un essai-projet à la première session d'hiver.

Cheminement bidiplômant

Le cheminement bidiplômant permet de poursuivre simultanément des études au programme de maîtrise à l'Université Laval et dans une université étrangère partenaire. Ce cheminement propose un agencement d'activités de formation qui répondent aux exigences des deux universités. L'étudiant reçoit un diplôme de chacun des établissements.

Le cheminement bidiplômant à la maîtrise en ATDR est offert en partenariat avec le diplôme en génie de l'aménagement et de l'environnement de l'École polytechnique de l'Université de Tours. La clientèle-cible pour ce cheminement est titulaire d'un baccalauréat en génie civil ou génie des eaux. La personne titulaire d'un autre baccalauréat est aussi admissible, mais devra faire valider son cheminement au préalable afin de connaître la durée probable de sa formation.

Profils d'études

Profil international

Programmes de mobilité étudiante

Grâce à différents programmes de mobilité, il est possible d'étudier dans une université étrangère durant une session. Le Bureau international de l'Université Laval gère les programmes d'échanges étudiants du BCI (CREPUQ) ainsi que le profil international. Le Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) permet aux étudiants de l'Université Laval de faire un séjour d'études à l'étranger dans plus d'une cinquantaine de pays. Les personnes qui participent au profil international obtiennent la mention « Profil international » sur leur diplôme. L'ESAD propose six établissements d'accueil pour ce profil : l'Institut d'aménagement régional de l'Université Paul-Cézanne (Aix-Marseille III), la Section science et ingénierie de l'environnement de l'École polytechnique fédérale de Lausanne, l'École Polytech'Tours de l'Université François-Rabelais (Tours), la Faculté de géographie et histoire de l'Université de Barcelone (Facultat de Geografia e Historia, Universitat de Barcelona), l'École de géographie, aménagement et politiques environnementales de l'Université nationale irlandaise de Dublin (School of Geography, Planning and Environmental Policy, University College Dublin) et l'École d'architecture et de design de l'Université pontificale du Parana (Escola de Arquitetura e Design, Pontifícia Universidade Católica do Paraná). Pour connaître les conditions de participation, consulter le site Web du Bureau international de l'Université Laval.

Responsable

Directrice du programme
Johanne Brochu
418 656-7685
Pour information
Willem Fortin
Conseiller à la gestion des études
418 656-2131 poste 407050
Télécopieur: 418 656-2018

Compétences linguistiques à atteindre

Français

Le candidat diplômé d'un établissement universitaire non francophone dont la langue maternelle est autre que le français et dont le résultat TFI révèle un résultat entre 605 et 859 sur 990 devra améliorer ses compétences en français en cours d'études. Il s'engage à suivre le ou les cours qui lui permettront d'atteindre le niveau exigé.

L'exigence de langue française peut être satisfaite par la réussite :

  • du Test de français international (TFI) avec un résultat égal ou supérieur à 860 sur 990;
  • ou par la réussite du cours de français FRN-3003 Français avancé : grammaire et rédaction II (ou d'un cours de niveau égal ou supérieur), avec une note égale ou supérieure à C.

Dans les cas où le test de classement en français révèle un niveau entre 605 et 859 sur 990, l'étudiant s'engage à suivre le ou les cours qui lui permettront d'atteindre le niveau exigé et à obtenir une note égale ou supérieure à C.

Le candidat ayant obtenu un résultat de 860 sur 990 au TFI est exempté de cours de français.

Anglais

La poursuite des études dans ce programme nécessite une bonne compréhension de l'anglais écrit. Cette compréhension est vérifiée au moyen d'un test de classement. Le candidat devra se soumettre au test avant la première session d'inscription ou au début de celle-ci.

L'exigence de langue anglaise peut être satisfaite par la réussite :

Dans les cas où le test de classement en anglais révèle un niveau inférieur, l'étudiant s'engage à suivre le ou les cours qui lui permettront d'atteindre le niveau exigé et à obtenir une note égale ou supérieure à C.

Note importante

Les cours de langue suivis, s'il y a lieu, sont non contributoires au programme, et leur réussite est une condition de diplomation.

Remarques sur les cours

Activité de recherche

Il est possible de réaliser une recherche individuelle de trois crédits (sujets spéciaux) ou de six crédits (recherche dirigée). Les consignes pour réaliser l'une ou l'autre de ces activités sont fournies aux étudiants sur demande par la direction de programme. 

Travail de rédaction

L'activité terminale de rédaction privilégiée est l'essai-laboratoire. Cette activité de 9 crédits consiste en une recherche appliquée, à caractère professionnel, dirigée par une équipe de professeurs de l'ESAD. Les étudiants, regroupés en équipes, réalisent un travail sur le terrain généralement dans une région située à proximité de Québec. L'essai-laboratoire commence à la session d'automne de la deuxième année en ATDR et se poursuit à la session d'hiver. Le titulaire d'un baccalauréat en urbanisme peut s'y inscrire dès la première année du programme. Les crédits sont répartis à raison de trois à la session d'automne et de six à la session d'hiver. Au cours de l'année, chaque équipe doit réaliser différentes activités de recherche, de rédaction et de présentation orale. Plus particulièrement, à la session d'automne, il s'agit de différents travaux (par exemple, des recherches plus pointues sur un aspect, des comptes rendus critiques, un journal de bord, etc.), des présentations orales faisant état de l'avancement de la recherche et d'un rapport préliminaire.  Durant la session d'hiver, une présentation orale devant public, un article de vulgarisation scientifique et un rapport final doivent être réalisés.

L'étudiant peut réaliser un essai-projet au cours de l'été suivant la première année. Cette activité consiste en une recherche portant sur un sujet lié à l'aménagement du territoire et au développement régional (ATDR). L'essai-projet doit être dirigé par un professeur de l'École. Dans les cas de codirection, le codirecteur peut être d'un autre département de l'Université Laval. Le sujet, la problématique, le cadre conceptuel, la méthodologie de recherche et l'ampleur du travail sont déterminés conjointement par l'étudiant et son directeur. Pour s'y inscrire, il faut remplir le formulaire « Dépôt de sujet d'essai ou de mémoire » que l'on peut se procurer auprès du conseiller à la gestion des études. L'étudiant qui réalise un essai-projet peut être dispensé de s'inscrire à l'essai-laboratoire, à condition que son directeur ait signé l'autorisation de dépôt initial au plus tard le 15 août (si le 15 août est un samedi ou un dimanche, la date limite est alors le lundi qui suit). Si l'autorisation de dépôt initial n'a pas été signée à cette date, l'étudiant devra s'inscrire à l'essai-laboratoire d'aménagement et de développement I et II, tout en ayant la possibilité de terminer le travail entamé sous forme d'une recherche dirigée ou d'un sujet spécial.

Renseignements additionnels

Le directeur d'essai peut superviser l'activité AME-6611 Essai-projet à la session d'été entre la première et la deuxième année. L'étudiant qui choisit de s'inscrire à cette activité devra avoir un directeur d'essai au plus tard à la fin de la session d'hiver de la première année. Le directeur d'essai peut aussi superviser les activités AME-6601 et AME-6602 Essai-laboratoire d'aménagement et de développement I et II aux sessions d'automne et d'hiver de la deuxième année. Tout étudiant qui n'a pas terminé un essai-projet au terme de la session d'été devra avoir un directeur d'essai à la fin de la première semaine de cours de la session d'automne de la deuxième année. À cette fin, l'étudiant est tenu d'assister à la première séance de l'essai-laboratoire de la session d'automne pour qu'un directeur d'essai lui soit affecté par l'équipe des professeurs de l'ESAD. Le mode de désignation des directeurs d'essai sera expliqué aux étudiants lors de cette séance, d'où l'obligation d'y assister en entier. Les étudiants présents à cette séance auront la possibilité d'exprimer leur préférence pour un ou plusieurs thèmes. Les équipes seront ensuite formées par les professeurs en maximisant, dans la mesure du possible, les rangs des choix exprimés par les étudiants.

Conditions d'admission

Sessions d'admission

AUTOMNE

Si la capacité d'accueil le permet, aussi à la session d'hiver.

Admissibilité

Grade et discipline

Le candidat détient un baccalauréat, ou un diplôme équivalent, dans une discipline connexe à l'aménagement du territoire et du développement régional (par exemple, urbanisme, administration, agriculture, architecture, droit, foresterie, géographie, géomatique, histoire, philosophie, récréologie, sciences pures et appliquées (biologie, génie civil, génie rural, etc.), sciences sociales (économique, science politique, sociologie, etc.)).

Note

Le titulaire d'une maîtrise ou ayant amorcé une maîtrise dans une discipline connexe à l'aménagement du territoire et du développement régional peut se voir créditer un certain nombre de cours.

Moyenne

Le candidat a obtenu une moyenne de cheminement ou de diplomation égale ou supérieure à 3,00 sur 4,33, ou l'équivalent.

Scolarité préparatoire

Le candidat qui n'est pas titulaire d'un baccalauréat en urbanisme reconnu par l'Ordre des urbanistes du Québec ou par l'Institut canadien des urbanistes devra réaliser une scolarité préparatoire de neuf crédits au cours de la première année d'inscription. Il s'agit de cours fondamentaux dans les trois volets de la maîtrise en ATDR (aménagement, développement et environnement). La réussite des cours suivants, avec une moyenne de cheminement égale ou supérieure à 3,00 sur 4,33, est une condition à la poursuite des études :

  • AME-7011 Développement régional et local (offert habituellement à la session d'automne)

ou

  • AME-7012 Stratégies d'intervention en développement régional (offert habituellement à la session d'automne)

ET

  • AME-7021 Théories et pratiques de l'urbanisme (offert habituellement à la session d'automne)

ET

  • AME-7032 Parcs et réserves naturels : enjeux et perspectives (offert habituellement à la session d'automne)

ou

  • AME-7033 Gestion environnementale en milieu rural (offert habituellement à la session d'automne)

ou

  • AME-7034 Aménagement des écosystèmes urbains (offert habituellement à la session d'hiver)

Les personnes admises à la session d'hiver ne peuvent pas compléter la scolarité préparatoire à leur première session d'inscription. Pour plus de détails, consulter la rubrique Renseignements et directives « Durée et régime d'études ».

Directeur d'essai

La direction de programme assignera un directeur d'essai au début de la quatrième session (automne de la deuxième année) aux étudiants qui n'en ont pas encore trouvé un. Ces étudiants s'inscriront à l'essai-laboratoire débutant à l'automne et se terminant à l'hiver. Avant la fin de cette période, l'étudiant peut aviser la direction de programme de son choix de directeur d'essai. Dans ce cas, l'étudiant s'inscrira à l'essai-projet aux sessions d'hiver et d'été précédant la quatrième session.

Faute d'avoir un directeur d'essai après la première semaine de la quatrième session, l'étudiant n'est pas autorisé à poursuivre ses études dans le programme.

Pour plus de détails, consulter « Renseignements additionnels » sous la rubrique Renseignements et directives.

Exigences linguistiques

Connaissance du français

L'enseignement à l'Université Laval se fait en français. La maîtrise du français écrit et parlé est donc essentielle.

Le candidat diplômé d'un établissement universitaire non francophone dont la langue maternelle est autre que le français doit, pour être admissible, faire la preuve d'un niveau minimal de connaissance de la langue française par un résultat d'au moins 605 sur 990 au Test de français international (TFI). Ce test doit avoir été passé depuis moins d'un an, et le candidat doit fournir, avec sa demande d'admission, un document officiel attestant du résultat.

Le candidat qui obtient un résultat entre 605 et 859 sur 990 au TFI devra améliorer ses compétences en français en cours d'études. Consulter Renseignements et directives pour plus de détails.

Connaissance de l'anglais

Ce programme comporte des compétences linguistiques en anglais à atteindre en cours d'études. Consulter la rubrique Renseignements et directives pour plus de détails.

Documents à présenter dans la demande d'admission en plus des documents exigés par le Bureau du registraire

  • un curriculum vitae;
  • une lettre de motivation/intentions (de deux à trois pages) indiquant les raisons qui incitent le candidat à poursuivre des études dans ce programme et exposant ses objectifs professionnels relatifs à la formation;
  • pour le candidat non francophone : document officiel attestant du résultat obtenu au Test de français international (TFI).

Sélection

Entrevue

Il est possible que le candidat soit convoqué en entrevue, en personne, s'il réside au Québec, ou par vidéoconférence (par Internet), s'il réside à l'étranger.

La direction de programme étudie chaque candidature et tient compte, dans son évaluation, de la préparation antérieure du candidat, de l'ensemble de son dossier (résultats scolaires, qualité du curriculum vitæ et de la lettre de motivation, qualité de l'entrevue, s'il y a lieu).

Une attention particulière est portée à la qualité du français écrit en fonction des documents soumis.

Le candidat doit faire preuve d'autonomie au travail, d'une aptitude pour le travail en équipe, d'une facilité à communiquer et de capacités à affronter des situations complexes qu'il saura traiter de façon créative.

Le fait de satisfaire à toutes les exigences d'admission n'entraîne pas automatiquement l'admission d'un candidat. La direction de programme peut prononcer une offre d'admission définitive, conditionnelle ou encore refuser la candidature. Dans ce dernier cas, elle informe le candidat des raisons de son refus.

En savoir plus sur les études universitaires au Québec.
Pour connaître la liste des équivalences généralement accordées aux différents diplômes internationaux, consulter le Tableau d'équivalences.

Date limite de dépôt

Il est recommandé de présenter une demande d'admission le plus tôt possible. Les candidatures sont analysées aussitôt que la direction dispose d'un dossier complet et les offres d'admission sont faites au fur et à mesure.

La date à respecter pour le dépôt d'une demande d'admission varie selon le profil des candidats. Toute l'information se trouve dans la section Admission.

Structure du programme

Activités de formation communes
CoursTitreCrédits exigés
Aménagement du territoire et développement régional45

Règle 2 - 27 à 36 crédits parmi:
AME-6004Aspects juridiques de l'aménagement3
AME-6006Séminaire : les transports, l'environnement et la sécurité
3
AME-6014Stage
3
AME-6025Agir sur la ville : planification et revitalisation
3
AME-6043Gestion écologique des espèces envahissantes
3
AME-6045Cadre institutionnel québécois de l'aménagement
3
AME-6046Morphologies urbaines et interventions sur la ville3
AME-6053Eau et territoire
3
AME-6055Aménagement, développement et société
3
AME-6058Santé publique en aménagement du territoire
3
AME-6059Mise en oeuvre de modes de transport durables
3
AME-6060Développement territorial : diagnostic, gouvernance, pratiques
3
AME-6062Sécurité civile et aménagement du territoire
3
AME-6063Villes en reconstruction
3
AME-6064Acteurs, participation publique et aménagement du territoire
3
AME-6065Outils économiques du développement régional et local3
AME-6066La notion de projet en urbanisme : promesses et défis de la pratique québécoise3
AME-6068Attractivité et marketing territorial3
AME-6501Transport et dynamiques territoriales
3
AME-6502Transports des personnes : aspects organisationnels, environnementaux et économiques
3
AME-7067Stratégies de revitalisation des quartiers anciens
3
AME-7101Modélisation du territoire et SIG
3
ARC-7033Design urbain : concepts et méthodes
3
Il est possible de suivre jusqu'à 15 crédits de cours hors programme dans cette règle. Une liste de cours pré-approuvés par la direction de programme est disponible sur demande au conseiller à la gestion des études. Pour suivre un cours qui n'apparaît pas sur cette liste, il faut obtenir l'autorisation du directeur de programme.

Information complémentaire

Documents et outils

Simulation et rapport de cheminement

monPortail vous permet de visualiser l'état d'avancement de votre programme d'études. L'outil «rapport de cheminement» affiche les cours suivis, indique la session de réalisation et précise le résultat obtenu ou à venir. Il indique également les cours à réussir pour obtenir le diplôme visé. Plus encore, vous pouvez simuler des modifications à votre programme d'études (choix d'une concentration ou d'un profil) ou découvrir quels cours pourraient vous être reconnus si vous étiez admis dans un nouveau programme.

Règlement des études

Les études à l'Université Laval sont régies par le Règlement des études.

Ressources

Joindre un responsable d'information sur les études

Des questions sur les exigences d'admission et les programmes d'études à l'UL? Communiquez avec le Bureau du recrutement étudiant ou rencontrez-nous en privé, aux Portes ouvertes ou lors de nos tournées sur la route au Canada et à l'étranger.

418 656-2764
1 877 606-5566
info@ulaval.ca
Heures d'ouverture

Joindre une personne-ressource de la faculté

Faculté d'aménagement, d'architecture, d'art et de design
www.faaad.ulaval.ca

École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional
www.esad.ulaval.ca

Claude Massicotte
418 656-2764, poste 408866
1 877 606-5566, poste 408866
claude.massicotte@faaad.ulaval.ca

Version: 2019-08-30 15:14:25 / 2019-10-04 09:46:43 Version simplifiée Version archivée
Indique que le cours est à l'horaire à l'automne 2019
Indique que le cours peut être offert en formule hybride
Indique que le cours peut être offert à distance
Indique que le cours est en développement durable
Indique que le cours peut être offert en formule comodale
www.ulaval.ca