Mon équilibre UL

 
 
 

Apprendre à dire non

 

Bien sûr, il est plus facile de dire oui à tout un chacun, mais à quel prix le direz-vous?

Le besoin de plaire est présent et parfois difficile à mettre de côté. La solution, un simple « non » qui peut sembler parfois évident et facile, mais attention, ce n’est pas toujours le cas. Voici quelques conseils vous permettant d’apprendre à dire non et à reprendre votre vie en main.

Vous avez à composer avec des échéanciers serrés et des obligations personnelles et professionnelles? Vous essayez peut-être de planifier trop d’activités en peu de temps? Si oui, le soulagement de votre stress peut être simple, il s’agit d’apprendre à dire non.

Pourquoi dire «non»?

Comme le nombre de demandes n’est pas susceptible de diminuer et que vous ne pouvez ajouter plus de temps à votre journée, êtes-vous condamné à être surchargé? La réponse est non, si vous êtes prêt à dire non.

La première bonne raison de dire «non», c’est la nécessité de laisser de la place à ce qui compte vraiment pour vous. Nous avons tous des obligations qui nous demandent du temps comme notre travail et nos déplacements par exemple, mais lorsque nous devons mettre de côté des priorités d’ordre personnel, un simple refus nous permet de retrouver notre équilibre. Priorisez ce qui est important pour vous en étant capable de passer du temps de qualité en couple, en famille ou entre amis par exemple.

Dire «non» aux autres, c’est positif, car cela permet:

  • de trouver le temps de se concentrer sur les responsabilités que nous avons déjà acceptées — en s'y consacrant suffisamment pour bien s'en acquitter
  • de libérer du temps pour essayer quelque chose de nouveau — un sport, un loisir ou du bénévolat, par exemple
  • d'améliorer son humeur et sa santé, puisqu'un horaire trop chargé a souvent pour effet de rendre de mauvaise humeur et d'augmenter le risque de maladie

Gardez aussi à l’esprit que le fait d’être surchargé suscitera une réaction différente chez chaque individu. Ce n’est pas parce que votre collègue peut jongler facilement avec 10 comités que ce sera la même chose pour vous. Apprenez à connaitre vos limites et surtout, évitez la comparaison!

Source : Clinique Mayo

www.ulaval.ca