Aller au contenu principal

Paul-Hubert Poirier


Professeur émérite

Les travaux du professeur Paul-Hubert Poirier dans le domaine de l'histoire du christianisme ancien, particulièrement ses éditions de manuscrits anciens en grec, en syriaque et en copte, l'ont hissé au rang de sommité mondiale. Parmi ses réalisations se trouve l'édition de la Bibliothèque copte de Nag Hammadi, projet colossal qui demeure un fleuron de la recherche à l'Université Laval. La qualité et la rigueur philologique de ses éditions et de ses traductions dans le domaine syriaque font d'ailleurs autorité. L'étendue du savoir de Paul-Hubert Poirier lui a valu de très hautes distinctions au Québec, au Canada et en France.

Une rare érudition doublée de grandes qualités humaines

Paul-Hubert Poirier a mis sa vaste érudition, sa grande compétence scientifique et sa maîtrise des langues anciennes et modernes au profit d'un enseignement hors pair auprès de centaines d'étudiantes et d'étudiants de la Faculté de théologie et de sciences religieuses ainsi que de la Faculté des lettres et des sciences humaines de l'Université Laval. Que ce soit comme professeur de carrière ou comme professeur associé, il a participé à la création et à la diffusion de plus de 230 cours ou séminaires à tous les cycles en théologie, en sciences des religions, en études anciennes, en histoire, en langues orientales anciennes et en grec. La qualité de son approche pédagogique l'a amené à enseigner à titre de professeur invité à l'École pratique des hautes études de Paris, à la Faculté de théologie protestante de l'Université de Lausanne, en Suisse, ainsi qu'au Pontifical Institute of Mediaeval Studies de Toronto. Depuis sa promotion à tire de professeur titulaire en 1988 jusqu'à sa retraite, Paul-Hubert Poirier a encadré aux cycles supérieurs une soixantaine d'étudiantes et d'étudiants et a participé à l'évaluation de plus de 80 mémoires et thèses de l'Université Laval, mais aussi d'autres établissements d'enseignement universitaire au Québec, au Canada et en Europe. 

Paul-Hubert Poirier a publié un nombre impressionnant d'éditions critiques et de traductions de manuscrits anciens. L'une des plus connues est la collection en 9 volumes de la Bibliothèque copte de Nag Hammadi, projet magistral qu'il a dirigé de 1981 à 1998 puis codirigé à compter de 1998. Il a aussi dirigé ou codirigé la production de 8 ouvrages collectifs dans le domaine des études anciennes et pris part à l'élaboration de 82 autres. Depuis 1988, il a publié 14 ouvrages et un quinzième est en préparation. Paul-Hubert Poirier a fait paraître 39 articles dans des revues savantes avec comité de lecture. Il a partagé son savoir auprès d'un très large public en prononçant 167 communications et en participant à 103 événements scientifiques nationaux et internationaux. Il a dirigé l'Institut d'études anciennes depuis 1999, année de sa fondation, jusqu'en 2005, puis de 2011 à 2014.

Élu membre de l'Académie des arts, des lettres et des sciences humaines de la Société royale du Canada en 1990, correspondant puis associé étranger de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, respectivement en 2006 et en 2015, et membre de l'Institut de France, le professeur Paul-Hubert Poirier a vu la qualité de son parcours et l'excellence de sa contribution scientifique mises en lumière à maintes reprises. Ses travaux ont été récompensés par la médaille Pierre-Olivier Chauveau, décernée par la Société royale du Canada, en reconnaissance de son concours exceptionnel en sciences humaines. En 2006, Paul-Hubert Poirier a été nommé chevalier de l'Ordre national du Québec.

Tous ces honneurs hautement mérités ont contribué à placer l'Université Laval à l'avant-plan mondial grâce à l'expertise de Paul-Hubert Poirier dans le domaine des études anciennes. La remarquable rigueur de ses recherches et l'ouverture sur le monde qui teinte son discours constituent un apport exceptionnel à sa discipline scientifique.