Aller au contenu principal
Sécurité alimentaire
Assurer une alimentation saine pour tous, de la production à la commercialisation

Chantier d'avenir en sécurité alimentaire

Le chantier d’avenir en sécurité alimentaire lancera dès septembre 2021 une maîtrise sur mesure visant à favoriser la conception et l’émergence de systèmes alimentaires plus inclusifs et plus durables. Ce programme de 4 sessions sera offert entièrement à distance.

Sécurité alimentaire_description

Des systèmes complexes, destinés à produire, à transformer, à distribuer et à commercialiser les aliments sont mis en place à travers le monde. Ces systèmes sont en perpétuelle mutation sous l’effet des transformations agricoles et alimentaires et des changements liés à l’environnement. L’industrialisation, la mondialisation, les changements climatiques, les crises sanitaires et les incertitudes politiques contribuent à l’insécurité alimentaire des populations plus vulnérables. Encore aujourd’hui, plus de deux milliards de personnes ne sont pas assez bien nourries pour mener une vie saine et active. 

Les étudiantes et étudiants inscrits à cette maîtrise sur mesure réaliseront un projet d’intervention en partenariat avec une organisation œuvrant au Québec, au Canada ou à l’international. Ce projet aura pour objectif de mieux comprendre les multiples dimensions de la sécurité alimentaire et de ses déterminants et de participer activement à une action concrète visant à améliorer un système alimentaire. Quel que soit leur domaine de formation initial, les membres de la cohorte seront engagés dans un cheminement interdisciplinaire et interactif.

Combinant laboratoires interactifs et interventions sur le terrain, la maîtrise favorisera le partage d’expériences et d’apprentissages entre étudiants basés dans différentes régions du monde. Ces échanges créeront des conditions propices au développement d’une pensée complexe, d’une aptitude à résoudre les problèmes en associant créativité et interdisciplinarité, ainsi que d’une capacité d’adaptation et d’une sensibilité à différentes réalités sociales, économiques et culturelles.

Objectifs de la maîtrise

La maîtrise sur mesure en sécurité alimentaire permettra d’acquérir une méthodologie participative et interdisciplinaire en vue de contribuer à l’accroissement de la sécurité alimentaire en milieu national ou international. À cet effet, elle aura pour objectif d’amener l’étudiante ou l’étudiant à:

  1. Acquérir une compréhension dynamique et interdisciplinaire des concepts et enjeux complexes liés à l’insécurité alimentaire en tenant compte des contextes différenciés, des rapports inégalitaires entre les genres et de diverses réalités des parties prenantes.
  2. Développer, en collaboration avec un partenaire œuvrant en milieu national ou international, ses compétences en matière de recherche-action participative pour apprendre à résoudre de manière créative des problèmes relatifs à la sécurité alimentaire.
  3. Faire preuve d’adaptabilité et de responsabilité sociale, en vue de respecter les usages, pratiques et sensibilités culturelles de communautés en situation de vulnérabilité.
  4. Exercer un leadership inclusif permettant de mobiliser une diversité de personnes et de coconstruire de nouveaux savoirs et outils adaptés aux réalités locales et internationales.

Description des activités de formation

Les activités de formation incluent les éléments suivants:

  • Une préparation au milieu d’intervention, afin d’interagir avec différents partenaires techniques et de préparer les étudiants à la réalisation de leur projet d’intervention.
  • Un projet d’intervention contribuant à la résolution d’un problème ou à l’amélioration d’une situation relative à la sécurité alimentaire au bénéfice d’une population en situation de vulnérabilité (locale ou à l’international).
  • Des laboratoires d’accroissement des connaissances sur la sécurité alimentaire qui porteront sur la recherche-action participative, la méthodologie interdisciplinaire, les fondements de la sécurité alimentaire et les systèmes alimentaires.
  • Des cours à options choisis en fonction des connaissances requises pour réaliser le projet d’intervention.
  • Le Projet Cérès, par lequel les étudiantes et étudiants contribueront à une banque de données normalisée sur l’insécurité alimentaire telle qu’elle se présente dans diverses régions du monde.
  • La tenue d’un carnet permettant de suivre l’acquisition de compétences d’avenir tout au long du programme.
Durée

Durée du programme

4 sessions à temps complet (45 crédits)

Formule d'enseignement

Toute la formation s'effectue à distance

Reconnaissance

Diplôme et grade

Maîtrise sur mesure en sécurité alimentaire M. Sc.

Clientèle

Admissibilité

Tous les étudiants de toutes les disciplines de 1er, 2e et 3e cycles

Période

Session d'admission

Automne

Déjà inscrit

Inscription

Ce chantier d’avenir vous intéresse? Faites-nous parvenir votre candidature accompagnée d'une lettre de motivation, de votre cv et de votre plus récent relevé de notes.

Projets à venir

Projets à venir

Projets en développement

Notre équipe travaille activement à mettre en place des projets pour ce chantier d’avenir. Communiquez avec nous pour en savoir davantage.

Compétences d'avenir

Pensee_complexe

Pensée complexe

Développer une compréhension riche, nuancée et dynamique de la réalité

Démontrer une ouverture aux points de vue divergents

Adopter une posture transdisciplinaire

Poser un regard critique sur les contenus et processus et envisager d’autres manières de penser

Resolution_probleme_creative

Résolution de problèmes de manière créative

Reconnaître les multiples dimensions d’un problème

Recourir aux sciences, aux technologies et aux données accessibles pour réfléchir et prendre des décisions

Proposer des solutions hors des cadres établis

Adaptabilite

Adaptabilité

Tolérer l’ambiguïté et s’adapter aux changements

Transférer ses apprentissages à d’autres contextes

Bien composer avec les différentes personnalités formant une équipe de travail et les exigences du travail collaboratif

Engagement_responsbilite

Engagement et responsabilité sociale

Viser à contribuer au bien-être et au développement de la société, de manière éthique et responsable

Ancrer ses décisions et ses actions dans une perspective de développement durable

Équipe de pilotage

Patrice Dion

Co-fondateur du chantier d’avenir en sécurité alimentaire

Professeur de microbiologie à l’Université Laval depuis 1980, Patrice Dion a réalisé de nombreux travaux de recherche sur les interactions entre les plantes et les micro-organismes et leur utilisation en agriculture. Son intérêt pour l’agriculture tropicale l’a d’abord conduit au Mexique, en Amérique du Sud et en Afrique, puis il s’est intéressé de manière plus générale à la sécurité alimentaire. Il réalise présentement des projets de recherche interdisciplinaire en Haïti et au Nunavut, en partenariat avec des collaborateurs locaux.

Sophie Brière

Co-fondatrice du chantier et directrice de l’Institut EDI2.

Sophie Brière est professeure titulaire au Département de management de la Faculté des sciences de l’administration (FSA ULaval). Elle détient un doctorat (Ph.D.) de l’École nationale d’administration publique du Québec et un post doctorat de l’École de développement international et de mondialisation de l’Université d’Ottawa. Mme Brière est responsable de la maîtrise en développement international et action humanitaire à FSA ULaval. Ses travaux d’enseignement et de recherche portent notamment sur différents enjeux d’iniquités sociales, dont la sécurité alimentaire, et sur la gestion de projets.

Collaborateurs

Jean-François Bissonnette
Professeur adjoint en géographie, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Ibrahima Bocoum
Professeur adjoint en développement international et économie agroalimentaire, Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation

Philippe Bourbeau
Professeur agrégé, directeur de l’École supérieure d’études internationales

Lyne Létourneau
Professeure titulaire en sciences animales, Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation

Richard Martel
Professeur titulaire, Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation

Patrick Mundler
Professeur titulaire en économie agroalimentaire, Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation

Alain Olivier
Professeur titulaire en agroforesterie, Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation

Véronique Provencher
Professeure titulaire en comportements alimentaires, Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation

Geneviève Parent
Professeure titulaire, Faculté de droit et titulaire de la Chaire de recherche en droit sur la diversité et la sécurité alimentaires