Aller au contenu principal

Danielle Riverin-Simard


Professeure émérite

Après l'obtention de son diplôme de doctorat en sciences de l'orientation de l'Université Laval en 1976, Danielle Riverin-Simard poursuit sa carrière à titre de professeure-chercheuse à l'Institut national de la recherche scientifique. Deux ans plus tard, elle entre au service de l'Université Laval. Elle a pris sa retraite de l'enseignement en septembre 2003, mais demeure toujours très active en recherche, notamment comme membre régulier du Centre de recherche sur l'éducation et la vie au travail, dont elle a été la directrice scientifique fondatrice.

Durant les 25 années passées à l'Université Laval, madame Riverin-Simard se fait surtout remarquer par ses travaux de recherche et par leur rayonnement à l'échelle québécoise, canadienne et internationale. Ses productions scientifiques sont nombreuses. On compte notamment la rédaction de sept livres, dont Étapes de vie au travail, en 1984, Carrières et classes sociales, en 1990, Transitions professionnelles, en 1993, et Travail et personnalité, en 1996. À ceux-ci, réimprimés à plusieurs reprises, s'ajoutent une centaine d'articles dans des revues avec comité de lecture et plus de 50 communications avec arbitrage dans au moins neuf pays. Au total, 16 prix et distinctions couronnent sa carrière, dont les plus récents sont: le prix de leadership en consultation professionnelle et en développement de carrière, décerné par la Fondation canadienne pour l'avancement de carrière, en 2004, le prix Femme de mérite en éducation de la YWCA, en 2005, et le prix du livre de l'Ordre des conseillers d'orientation (OCCPPQ) en 2005.

Au début de sa carrière, madame Riverin-Simard a contribué à l'implantation du certificat en andragogie. Entre autres, elle a créé les cours Psychologie de l'adulte au travail qui a connu un succès notable et ne cesse d'intéresser les étudiants venant de différents horizons. Elle a animé de nombreux séminaires de recherche aux études supérieures.

Même à la retraite, elle étudie une problématique qui devient de plus en plus importante au XXIe siècle: la mouvance de la vie au travail au sein de la nouvelle économie du savoir. Elle relève l'impact social, actuel et potentiel, de ce phénomène de mouvance et de la discontinuité du travail. Les retombées de ses travaux permettent de proposer des rapports renouvelés au monde du travail et à celui de la formation continue, ce qui les rend plus efficaces au sein de la nouvelle économie.

Madame Riverin-Simard a apporté, sans contredit, une contribution significative à l'avancement des connaissances dans le vaste domaine de l'orientation et, plus particulièrement, celui des adultes, des étapes de leur vie au travail, de leur développement et de leurs transitions, dans une perspective de formation continue. Elle jouit du respect et de l'admiration de ses pairs et de toute la communauté universitaire.