Aller au contenu principal

Hans-Wolfgang Ackermann


Professeur émérite

Hans-Wolfgang Ackermann est titulaire d'un doctorat en médecine avec thèse de l'Université libre de Berlin ainsi que d'un certificat en bactériologie, d'un certificat en mycologie médicale et d'un diplôme en virologie systématique de l'Institut Pasteur de Paris. En 1967, il commence sa carrière à la Faculté de médecine de l'Université Laval.

Durant plus de 35 ans, monsieur Ackermann a enseigné différentes matières: la microbiologie générale et appliquée, les virus et les maladies virales, les champignons et les maladies fongiques, les zoonoses, les vaccinations et l'écologie microbienne. D'autres institutions, l'Institut Armand Frappier de Laval, l'École de médecine vétérinaire de Saint-Hyacinthe, l'Institut Pasteur de Paris et l'Université d'État d'Haïti, l'ont également invité à donner des cours et il a fait près d'une centaine de présentations à des congrès scientifiques.

Parallèlement à ses activités d'enseignement, le docteur Ackermann a toujours été un chercheur des plus prolifiques. Il jouit d'une renommée internationale pour ses travaux sur les bactériophages, qui couvrent la morphologie, les malformations, la classification, l'écologie, la lysotypie et la phylogénie. Il s'est également intéressé aux champignons filamenteux, aux virus des insectes, aux virus des hépatites, à la microscopie électronique et à la classification des virus.

Microbiologiste passionné et infatigable, il a rassemblé et photographié, au fil de trois décennies, plus de 400 espèces de bactériophages. Ce trésor inestimable pour la recherche en microbiologie, c'est la collection Félix-d'Hérelle, qui est l'une des deux plus importantes du genre au monde.

Même s'il a pris sa retraite en tant que professeur titulaire en 2001, monsieur Ackermann se rend presque tous les jours à son laboratoire. Ses connaissances sur les bactériophages et son expertise en microscopie électronique sont encore très sollicitées. Bien qu'il ait transféré la collection Félix-d'Hérelle au professeur Sylvain Moineau de la Faculté des sciences et de génie, il agit encore comme expert et conseiller, s'occupe de l'acquisition des nouveaux phages et procède à des examens d'échantillons qu'il reçoit des quatre coins du monde.

En plus de siéger à des comités de lecture de revues scientifiques, il continue de nourrir son œuvre, qui compte maintenant près de 200 publications, et prépare une bibliographie des bactériophages. Fait notable, il a couru 17 marathons à ce jour!

Membre à vie du Comité international de taxonomie des virus et membre régulier de plusieurs sociétés scientifiques, le docteur Ackermann s'est distingué de façon remarquable sur les plans de l'enseignement et de la recherche. Il a contribué au rayonnement mondial de l'Université Laval, qui se réjouit de lui accorder le titre de professeur émérite.