Aller au contenu principal

Jean-Marc Martel


Professeur émérite

Monsieur Jean-Marc Martel débute sa carrière de professeur à la Faculté des sciences de l'administration en 1965, après avoir obtenu un baccalauréat en mathématiques et une maîtrise en statistique de l'Université Laval. Boursier du gouvernement belge, il obtient son diplôme de doctorat en sciences économiques appliquées de l'Université catholique de Louvain en 1975.

Il poursuit une carrière exemplaire et fructueuse consacrée à l'enseignement universitaire et à la recherche scientifique avec un engagement constant dans la gestion universitaire et la promotion de la recherche. À ce chapitre, monsieur Martel occupe tour à tour les postes de directeur du Département opérations et systèmes de décision, de vice-doyen aux affaires professorales et départementales, de vice-doyen académique et de vice-doyen à la recherche à la Faculté des sciences de l'administration, en plus de s'engager activement dans les travaux de plusieurs comités de l'Université Laval.

Monsieur Martel dirige ou codirige près de 20 étudiants au doctorat, dont quatre sont en cours de rédaction, et une trentaine qui ont terminé leur essai ou leur mémoire de maîtrise. À ce nombre, il faut ajouter sa participation comme membre du jury à plus de 25 thèses de doctorat.

La Faculté des sciences de l'administration reconnaît la qualité de son travail en lui décernant, en 1989, le prix Hermès pour l'excellence en recherche, la médaille Alfred-Houle en 1991 pour son engagement dans le programme de doctorat et le prix Hermès pour l'excellence en enseignement en 1997.

Parallèlement à ses activités d'enseignement et de gestion universitaire, Jean-Marc Martel est très actif en recherche où il s'illustre dans le domaine de l'aide multicritère à la décision. Cette discipline, vieille d'à peine 30 ans, regroupe maintenant plusieurs associations internationales, dont il fait partie. Par son travail, son engagement et son dévouement, monsieur Martel se distingue et permet au Québec de faire sa marque dans ce domaine de recherche. Estimé par ses pairs, il reçoit plusieurs distinctions, dont trois pour la meilleure présentation dans des conférences en Tunisie, à Terre-Neuve et à Halifax.

La réputation de Jean-Marc Martel n'est plus à faire, tant au Québec que partout dans le monde. Très sollicité par plusieurs associations et universités, on recense plus de 300 publications, conférences et communications dans son curriculum vitæ. De plus, à titre de responsable ou de membre de comités organisateurs ou scientifiques, il participe à l'organisation d'une vingtaine de conférences et de séminaires, dont la Quatrième école d'été internationale en aide multicritère à la décision à Québec en 1991, les Troisièmes journées francophones de la recherche opérationnelle à Québec en 2001 et les 48es Journées du groupe de travail européen sur l'aide multicritère à la décision en 1998.

La tenue de ce dernier événement à Québec reflète bien la reconnaissance dont jouit monsieur Martel dans les milieux scientifiques puisque, pour la première fois de son histoire, ce groupe de travail acceptait de se réunir hors de l'Europe.

Encore aujourd'hui, Jean-Marc Martel contribue à l'essor et au rayonnement international de la Faculté des sciences de l'administration, de l'Université Laval et de la société québécoise.