Aller au contenu principal

Joël de la Noüe


Professeur émérite

Né de parents français et arrivé au Québec en 1956, Joël de la Noüe a contribué non seulement à l'essor de ses domaines d'intérêt, mais aussi au développement même de l'Université Laval. Son dévouement exemplaire et son engagement ont été remarquables.

Au cours de sa longue carrière, qui couvre 43 années puisqu'elle a commencé à titre de professeur auxiliaire à la Faculté d'agriculture de l'Université Laval à La Pocatière, monsieur de la Noüe a travaillé dans cinq unités administratives différentes et il a été professeur dans trois facultés (Faculté d'agriculture à La Pocatière, Faculté des sciences et de génie, Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation).

Il est difficile de rapporter toutes les contributions de monsieur de la Noüe tant elles sont nombreuses. Entre autres, il a dirigé ou codirigé quelque 90 étudiants de maîtrise et de doctorat. Il a abondamment publié et mené des activités de recherche qui lui ont valu une reconnaissance internationale. Sans contredit, sa carrière s'est déroulée sous le signe de la polyvalence - et de l'humour. Il a enseigné des matières fort diverses et a réalisé des travaux de recherche dans plusieurs domaines, allant de la physiologie, à la nutrition, la fermentation et l'algologie, en passant par labiotechnologie environnementale et l'aquaculture.

Grand bâtisseur, Joël de la Noüe a contribué à la création de l'Union des gradués inscrits à l'Université Laval, devenue depuis l'ÆLIÉS, du syndicat des professeurs de l'Université Laval et de CKRL-FM. Il a occupé un grand nombre de fonctions administratives, dont la présidence de la Commission de la recherche pendant huit ans, tout en maintenant une productivité scientifique nettement supérieure à la moyenne.

Actif dans de nombreux comités internes, monsieur de la Noüe est aussi très présent dans la vie de la communauté: il a présidé la Société linnéenne de Québec, qui fait beaucoup pour la vulgarisation des sciences naturelles chez les jeunes, il a été vice-président fondateur du Centre québécois de la biomasse, président du Conseil de l'aquiculture et des pêches du Québec, en plus de participer à plusieurs comités d'organismes subventionnaires. Il a organisé de nombreuses réunions scientifiques et, fait rarissime, présidé à deux reprises (en 1998 et en 2002) le comité scientifique du congrès de l'ACFAS.

Son action a largement dépassé le cadre départemental, facultaire et même universitaire. Il continue à faire rayonner l'Université Laval en présidant une demi-douzaine de comités scientifiques d'entreprises partenaires de l'Université et en siégeant à d'autres comités de même nature.

Il préside actuellement, à titre bénévole, le Comité des prix et distinctions de notre université. Monsieur de la Noüe est un universitaire de vision. Son activité soutenue au fil des ans, et qui se poursuit, le rend hautement éligible au titre de professeur émérite.