Aller au contenu principal

Zoom sur un intervenant du Circuit entrepreneurial ULaval | SISMIC

Pour Stéphane Morin-Ouellet, coordonnateur de Sismic du Pôle des entreprises d'économie sociale de la Capitale-Nationale « L’économie sociale peut être une réponse positive aux enjeux de développement local et durable que va rencontrer le Québec après la crise. De par leur nature, les entreprises collectives servent d'abord les intérêts de leur communauté, notamment grâce à leur gouvernance démocratique et à la redistribution équitable des revenus générés.

Le Québec se démarque déjà dans le monde avec plus de 11 000 entreprises d'économie sociale qui participent à la réduction des inégalités et favorise un développement économique respectueux de l'environnement. Une reprise économique qui se fait en cohérence avec les besoins sociaux et les enjeux environnementaux de nos collectivités est possible, notamment par l’économie sociale. »